Pauvres et Marginaux au Moyen Âge

de Jean-Pierre LEGUAY

7,90€

ISBN : 9782755801101
Livre broché,
Noir et blanc
255 pages 
Format : 12,5 x 19

Pauvres et marginaux, deux mots évocateurs d’un passé douloureux dans Royaume de France et dans les grands fief à l’époque de la guerre de Cent ans. Le pauvre d’autrefois végète comme clochard sur le pavé, sous les avancées des maisons, figure dernier rang des compagnons sur un chantier. C’est aussi un infirme, un vieillard, un orphelin. Il est ridiculisé par les écrivains, méprisé par les autorités et le commun, ignoré comme un moins que rien, comme un nichil des listes de contribuables. Les bas-quartiers urbains hébergent une faune de marginaux, surnommés ” les cheurs de tavernes “, ” caymans ” (quémandeurs), ” larrons et larronnesses “, ” paillards et paillardes “, une sorte de cour des miracles inquiétante qui se livre au crime, au vol, à la débauche.

Fiche auteur

Jean-Pierre Leguay, Professeur émérite de l’Université de Rouen-Haute Normandie est l’auteur de nombreux ouvrages qui font autorité sur le Moyen Âge, traitant en particulier de la pollution, des catastrophes (éditions Gisserot), de l’eau, du feu et de la terre urbaine (P.U.Rennes), des Mérovingiens et des Carolingiens (éditions Belin), pour ne citer que les plus récents.