Les cathédrales

de Théodore Rieger

5,00€

ISBN : 9 782877 455402
Livre Broché et noir et blanc
128 pages 
Format : 12,5 x 19

La cathédrale est d’abord l’église ou l’évêque à son siège, la “cathèdre”, indépendamment de toute considération stylistique. Il y a des cathédrales romanes, gothiques, Renaissance, baroques ou modernes. Les dimensions de l’édifice ne sont pas davantage déterminantes : à côté des immenses cathédrales anglaises, nous trouvons des églises épiscopales très modeste, par exemple dans le sud de la France ou en Italie. Cependant, dans l’imaginaire populaire, la cathédrale est gothique, majestueuse, somptueuse, éclairée de vastes roses et hérissée de tours et de clochers. Cette image romantique, accréditée par Viollet-le-Duc dont la “cathédrale idéale” n’est qu’un pastiche néo-gothique acéré et exsangue, ne correspond guère à la réalité. La plupart des cathédrales médiévales sont composite et inachevées. Elles symbolisent parfaitement la quête prométhéenne de l’homme à la recherche de la perfection de l’absolu.

Fiche auteur

Strasbourgeois, Théodore Rieger est historien d’art et germaniste. Il a enseigné à Paris dans les classes préparatoires aux Grandes Écoles tout en travaillant sous la direction de Louis Grodecki. Il a publié de nombreuses études consacrées à l’architecture gothique.