Histoire de la résistance en Bretagne

de  Christian Bougeard

5,00€

ISBN : 9 782755 808698
Livre Broché et noir et blanc
128pages 
Format : 12,5 x 19

 Des départ vers l’Angleterre (été 1940) aux milliers de FFI bretons se battant pour leur libération (été 1944), la flamme de la Résistance bretonne ne cesse de briller dans une région qui rejette immédiatement l’occupant, prend ses distances avec Vichy et regarde vers l’Angleterre. 

Grâce à de nombreux travaux récents, il est possible d’écrire l’histoire de la Résistance en Bretagne, des premiers agents de renseignement (travaillant spontanément ou envoyés d’Angleterre) à la mise sur pied de réseaux, nombreux mais durement éprouvés dans la région. Déjà, quelques hommes passent à l’action dès 1940-1941 et le nombre des opérations (attentas-sabotages) ne va cesser de s’amplifier en 1943-1944. La résistance communiste (avec le Front national et les FTP) s’organise très tôt. Les mouvements, présents dès 1942, se développent surtout en 1943. Des réseaux d’évasion et d’action sont mis sur pied en même temps que s’organise l’Armée secrète. Et malgré une répression féroce, maquis et groupes mobilisent des milliers de FFI afin de contribuer, aux côtés des Américains, à la libération de la Bretagne. 

Fiche auteur

 Spécialiste de l’histoire de la Bretagne au XXe siècle et de la Seconde Guerre mondiale, Christian Bougeard est professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université de Bretagne occidentale à Brest et membre du Centre de recherche bretonne et celtique (CRBC). Il a publié une douzaine d’ouvrages dont Le choc de la guerre dans les Côtes-du-Nord 1939-1945, édit. Gisserot (1995), René Pleven. Un Français libre en politique (1995) et Tanguy Prigent, paysan ministre (2002) aux PUR. Ses derniers livres publiés aux Presses Universitaires de Rennes sont La Bretagne de l’Occupation à la Libération (1940-1945) (2014) et les Années 1968 en Bretagne. Les mutations d’une société (1962-1981) (2017).